Coeurdepoemes (Poète)

Coeurdepoemes (Poète)

Le tableau qui pleure

Rembrandt le Peintre dans son atelier
Copie traditionnelle Reproduction de Tableaux de Maîtres  
 ****************

Le tableau qui pleure


 

Notre rupture m'ayant rendu très solitaire

Je reste seule, face à ce paysage merveilleux.
Je cache ma souffrance dans mon cœur
Des larmes ruissellent le long de mes joues.


Celui qui n'a jamais souffert par amour
Ne sait pas ce qu'aimer veut dire
Celui qui n'a jamais connu l'amour
Ne connaîtra jamais la souffrance.


Pour survivre il faut un cœur dur et amer
Mon cœur n'était pas prêt à souffrir
Tu l'as meurtri le jour où tu m'as quitté
Puis, loin de toi, je m'en suis allé.


Depuis, la rivière s'est agrandie
Par les larmes que tu m'as fait verser
J'avoue, n'avoir rien fait pour les arrêter
Car, j'avais trop peur de t'oublier.


Notre amour vient de mourir

A jamais, tu resteras loin de moi !

Je souffre de ton absence ...
Me reprendras-tu, un jour dans tes bras ?


L'écho de tes je t'aime est devenu silencieux
Dans le décor froid de ton absence.

La couleur sur le tableau s'est effacée
Et le peintre s'est mis à pleurer.


La toile est restée blanche
Ma main tremble sous le pinceau
Mes larmes en forme de coeur
Sera ma signature sur le tableau.

 

Notre histoire sera éternelle dans le coeur des poètes

Elle restera gravée dans les coeurs des amoureux

Certes, elle fera souffrir tous les amants interdits....

Mais, deviendra un trésor caché pour ceux qui s'aiment.


 


Hélène FIACHETTI-GILIBERTI


Écrit le 20 août 2003

(Insérer le: 20 août 2003)

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog sont la propriété exclusive de leur auteur)


04/04/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres