Coeurdepoemes (Poète)

Coeurdepoemes (Poète)

Tous les chemins mènent à Rome

 

16998699_276716899428652_2845378941757600580_n.jpg

 

 

d61fbc71.gif

 

*

Tous les chemins mènent à Rome ?

 

 

 

 

Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on dit que tous les chemins mènent à Rome ? Mais faut-il vraiment y croire ?  Qu'on prenne le chemin de droite ou celui de gauche, il y aura toujours

un chemin pour nous conduire vers notre destin. Le chemin qui nous mènera soit-disant au bonheur … Mais voilà... on ne sait pas quel chemin il faut prendre ? Le chemin de droite ou celui de gauche ? C'est alors qu'on décide de prendre le chemin de gauche, ignorant totalement le chemin de droite. Mais on s'aperçoit assez vite que notre vie n’a pas été comme on l'espérait. On regrette d'avoir pris le chemin de gauche, croyant que celui de droite aurait peut-être été le bon, mais il en est rien. Qu'on prenne le chemin de droite ou celui de gauche

aucun chemin nous aurait menés au bonheur. Et vous savez pourquoi ? Et bien tout simplement, parce qu'on pensait qu'il existait deux chemins seulement (à droite et à gauche). Persuadé que nous fûmes sur le bon chemin, nous n’avons pas vu qu'il existait aussi un chemin devant nous. " Tout le monde sait qu’un GPS n’est jamais sûr

il nous emmène parfois dans une voie sans issue et non sur le chemin demandé....".

 

 Puis, le temps passe. Les saisons s’en viennent et puis s’en vont. Nous prenons de l’âge, nous devenons sages. Notre vie fait naufrage. On n'espère plus rien de la vie. Notre vie fait partie du passé. On voudrait tout oublier, mais notre mémoire nous rappel sans cesse les mauvais moments. Quand un jour on ne sait pas pourquoi ? Alors qu’on vient de prendre un quelconque chemin, le passé nous rattrape et nous prend gentiment la main. Tout en nous montrant le chemin à suivre, il nous offre son plus beau sourire : « Mais, je me souviens avoir pris ce chemin il y a quelques années de cela ? ».  « Oui, c’est exact… tu as pris ce chemin, il y a longtemps déjà, mais tu l'as pris en courant très vite et non en marchant lentement ».

 

Je décide alors de refaire le chemin à l’envers, quand soudain… au loin, j’aperçois comme une lumière qui brille. Est-ce vraiment ça le vrai Bonheur ? Est-ce vraiment lui ?

 

Avec les années, je suis devenue méfiante, je n’ose m’approcher de celui que je crois être

le bonheur, de peur de m’être trompé une fois encore. Mon cœur battant légèrement la chamade, je m'avance vers cette lumière qui brille au loin. Vers celui que je crois être le bonheur. Je l’ai cherché toute ma vie sans jamais le rencontrer, alors qu’il était là, juste devant-moi. Depuis, les années ont passées, aujourd'hui le bonheur est près de moi en pensées. Mais si loin de moi en réalité.

 

Alors, quand on dit que tous les chemins mènent à Rome, c’est faux… Si je peux vous donner un conseil, c’est celui d’aller de l’avant. Prenez le chemin qui se trouve devant vous et continuez de marcher tout droit, jusqu’à ce que vous aperceviez une lumière qui brille. Et ce n’est qu’à ce moment-là…. Et seulement à ce moment-là, que vous rencontrerez le bonheur. Du moins, je vous le souhaite à toutes et à tous. Car à mes yeux, qu’on soit riche ou pauvre, tout le monde a le droit de connaître un jour le Bonheur, d'être heureuse avec celui qui fera battre votre cœur par amour. Par tendresse et pourquoi pas, par amitié.

 

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

 

De moi à vous que la Paix règne sur la terre et dans votre cœur.

 

Hélène FIACHETTI-GILIBERTI 

(alias Coeurdepoemes)

*

Ecrit le 27 février 2017

 

 



28/02/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres