Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Chanson des amants perdu

LES OEUVRES DE BERNARD FRACKOWIAK

L'instrument mystérieux le violon 

 **************************************** 

Chanson des amants perdus

 



Entends-tu l'orage qui gronde ?

Soudain le ciel est devenu noir
L'éclair me foudroie en plein cœur
Telle la flèche de cupidon...


Les montagnes m'ont encerclé
Je ne peux même pas m'enfuir...

Je suis seule, dans ce trou perdu

J'ai si froid sans ton amour.


Les oiseaux ne chantent plus
La terre tremble sous mes pieds
La neige commence à tomber
Les grêlons ont tout dévastés.


Perturbation sur notre amour
Soleil au nord, orage au sud
Rayon de soleil du matin
Chagrin pour le lendemain.


Prière du soir... un espoir
Je n'en peux plus, je n'y crois plus
Je reprendre enfin ma liberté

Et, te laisse à ta vie monotone.


Chanson des amants perdus
Mon amant ne reviendras plus
Que le diable l'emporte...
Je l'ai aimé, mais je l'oublierais.


Hélène FIACHETTI-GILIBERTI



Écrit le 18 mai 2005; Insérer le 18 mai 2005

 

 (Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog

Sont la propriété exclusive de l'auteur)


16/11/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres