Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Crier ne sert plus à rien

 

************************

 

Crier ne sert plus à rien

 

 

Pour le jour où l'on s'est rencontré

Je crie aussi fort que le tonnerre.

Ce jour-là j'ai eu le coup-de-foudre pour toi.

 

Pour cette nuit où l'on s'est aimé toi, et moi

Je crie aussi fort que l'écho de ma voix.

Il résonne sur le phare de notre Amour.

 

Pour tout ce bonheur que tu m'as donné

J'écrie ce poème aussi fort que nos je t'aime.

Ceux que tu me chuchotais à l'oreille.

 

Pour notre amour qui vient de se terminer

J'ai écrie ce poème, que tu ne liras peut-être jamais.

Tu as osé me quitter, un jour du mois de mai.

 

Aujourd'hui je crie ma souffrance à tue tête

Ainsi que des je t'aime, pour te prouver mon amour.

Tu fais le sourd, et notre amour est mort à jamais.

 

Hélène FIACHETTI-GILIBERTI

 

Ecrit le : 01 mai 2002 ; Insérer le 02 mai 2002

 

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog

sont la propriété exclusive de leur auteur)

 



27/05/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres