Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Je t’aime dans le noir

 
 *********************
 

 

    

 
Je t'aime dans le noir
 
Un matin d'été le long de la plage  
Celle où, je fus venue me promener 
Nous nous sommes croisé toi et moi. 
  
Je marchais sur la plage abandonnée... 
Quand, j'ai senti ta présence passer près de moi 
Je n'oublierais jamais, ton doux parfum sucré. 

  

 Comment j'ai compris que tu m'avais dépassé ? 
Tu marchais lentement sur le sable mouillé
Tu marchais lentement les pieds dans l'eau. 

  

Je te suivais du regard, sans jamais te voir  
Je n'ai fait qui suivre tes pas que tu as laissés 
Que tu as laissé sur le sable mouillé... 
  
J'essayais d'imaginer ton visage 
J'essayais d'imaginer ton sourire, tes yeux !
Quel genre d'homme, tu étais vraiment ? 
  
Comme si, je te connaissais, depuis longtemps
Mais sans jamais te voir en réalité ... 
Je n'oublierais jamais, ton doux parfum sucré. 
  
J'aurais tant voulu que la vie me donne 
Le plus beau cadeau qui puisse exister 
Celui de te regarder et de t'admirer. 
  
Ce jour-là, j'aurais donné mon âme et ma vie
Pour apercevoir une lueur dans tes yeux  
Juste pour le plaisir de te voir pour de vrai. 
  
J'aurais donné mon âme et ma vie  
Sur cette plage où, je t'ai suivi ...
Juste pour le plaisir de te parler d'amour.
*
Mais, mes yeux ne peuvent t'apercevoir
Mes yeux sont toujours dans le noir 
Il ne me reste plus qu'à t'aimer sans te voir. 
 
 Hélène Fiachetti-Giliberti  
 
Écrit le : 25 juillet 2002 (Inséré le: 27 juillet 2002) 

 

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog  

sont la propriété exclusive de leur auteur) 

 

 

 

 

 



16/11/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres