Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Les heures qui passent

*********************************

Les heures qui passent

 

 

Je suis assise sur mon balcon

Et je guette les heures qui passent.

Je t'aime et je pense très souvent à toi

Toi, mon amant, à qui je dédie ce poème.

 

Tout est si calme dehors

Seuls, les oiseaux chantent

Et les gens qui passent

Se racontent des histoires.

 

Le temps me parait long sans toi

Sans que je puisse t'embrasser et t'aimer.

Le temps viendra où nous serons réunis

Heureux, dans les bras l'un de l'autre.

 

Savourer de nouveau ce Bonheur

Celui que tu m'offres, parfois

Par tes visites surprises de la nuit

Comme si c'était la première fois.

 

Je suis si heureuse de te revoir

Car j'ai toujours le cœur qui bat

Qui ne bat rien que pour toi

Quand tu es près de moi.

 

Si je le pouvais, j'avancerais le temps

Afin d'être au plus vite dans tes bras.

Tu me couvrirais de tes tendres baisers

Tout en me chuchotant des je t’aime.

 

Hélène Fiachetti-Giliberti

 

Ecrit le : 19 juin 2002 ; Insérer le : 20 juin 2002.

 

(Mes poèmes présents sur ce site

Restent la propriété exclusive de leur auteur)

 

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog

sont la propriété exclusive de leur auteur)


29/01/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres