Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Ma souffrance pour elle

Oeuvres de François Maréchal : Portrait de la femme de l'artiste:
**********


J'ai écrit ce poème pour ma maman décédée en septembre 2007.
En novembre 2007, un mois après, elle aurait fêter ses 90 ans.
 

 
Ma souffrance pour elle
 
Chaque fois que, je rends visite à ma mère
Chez elle ... dans sa maison de retraite
 Assit sur son fauteuil, ma mère m'attend !
Et, dès qu'elle m'aperçoit arriver au loin 
Comme par magie, elle retrouve le sourire.
 
 Mais, il y a une chose qu'elle ne voit pas !
Et, que je ne lui fais surtout pas ressentir
C'est la souffrance que j'ai dans le cœur
De l'avoir laissée parmi tous ces gens
De ceux qui n'attendent plus rien de la vie.
 
Si Dieu est amour, alors il me pardonnera !
Car comment aurais-je pu faire autrement ?
Ma mère tombait souvent ces derniers temps !
Les hématomes qu'elle se faisait souvent
Me rendait malade de la voir tomber ainsi ...
 
Lorsque je suis assise près de ma mère
Il m'arrive souvent de croiser son regard
Je l'entends me crier sa souffrance à elle...
"Pourquoi m'as-tu laissé-là ...
Parmi ces gens, que je ne connais pas ? ".
 
 Je détourne alors mon visage du sien
Pour ne pas voir ses yeux qui pleurent
Car je suis certaine qu'à ce moment-là...
Ma mère verrait qu'il pleut dans mon cœur
Elle est ma mère et je l'aime tellement.
 
La souffrance et l'amour seraient-ils amis ? 
Car un jour viendra, où ma mère me quittera
Ce jour-là, je souffrirais de son absence
Alors à quoi çà sert d'aimer vraiment ...
Si Dieu sépare les gens qui s'aiment ?
 
L'amour que j'ai pour ma mère me fait souffrir
Je ne ressens aucun plaisir, vraiment...
Je dois seulement effacer ma douleur 
Chaque fois que, je me trouve près d'elle
Et pourtant, nous lui offrons tellement d'amour.
 
Mon cœur est grand pour y loger mes trois amours
Un amour partagé, entre ma mère et mes enfants
J'ai promis de ne jamais laisser tomber ma mère
Car elle est ma mère et je l'aime éperdument.
 
On n'abandonne jamais une mère ...
Une seule mère suffit pour nous aimer ?
Ma mère m'a aimé tout au long de sa vie
En retour, je lui aie donné tout mon amour 
Sans lui avouer ma souffrance de trop l'aimer.
 
  Mais qui sait… Peut-être le sait-elle déjà mon secret !
** 
 
 Hélène-FIACHETTI-GILIBERTI



Écrit le : 30 novembre 2002


(inséré le 30 novembre 2002)
 
 
(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog
sont la propriété exclusive de leur auteur)


16/11/2006
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres