Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Rupture

Auteur : Atilol ....Retient le nuit
Cliquez ici : Artiste peintre Atilol,

 

************************

Rupture

 

 

Il est six heures et je me réveille

Il est six heures et je n'ai plus sommeil.

Tout est calme dans la maison

Pas un bruit autour de moi

Dehors seul, les oiseaux chantent.

 

Ce silence qui me gêne depuis ton départ

Ce silence qui me gêne depuis que tu m'as quitté.

Tu as osé m'avouer ne plus m'aimer

Tu as osé m'avouer que tout était terminé

Je sais que je t'ai perdu à jamais.

 

Cette gifle de l'amour que j'ai reçue 

Me fait moins mal que ton départ.

Tu n'as pas osé me l'avouer

En me regardant dans les yeux

Depuis, je haie ce maudit téléphone.

 

Entre tes mensonges et tes faux sentiments

Lesquels des deux dois-je pleurer !

Ma haine envers toi n'existe pas

Car contre toi je ne pourrais pas

Mon amour est fidèle à jamais.

 

Mon cœur souffrira tant que je vivrais

Si toi, tu n'es plus à mes côtés.

Mon serment ne sera jamais détruit

Celui que je t'ai fait, rappel toi.

 

Un amour heureux, ne s'oublie jamais

Mais une vie sans amour, n'est plus rien.

Ma vie sans toi, je ne la vois pas

Mon cœur ne battra, rien que pour toi.

 

Amour toujours, amour brisé

Suis-je folle de t'aimer ainsi !

Au pied du phare de notre bonheur

Notre Amour y sera toujours écrit.

 

Hélène FIACHETTI-GILIBERTI

 

Ecrit le : 20 janvier 2002, Inséré le : 22 janvier 2002

 

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog

sont la propriété exclusive de leur auteur)

 



27/05/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres