Coeurdepoemes (Poète)

Coeurdepoemes (Poète)

Un message d'amour

Image sur: enfant-aveugle.com

***********************************


Quelle douce et délicate chose que l'amour d'une mère !
Quelle grande chose aussi ! Sentiment haut comme le ciel,
profond comme l'océan ! (citation de: Hector Carbonneau)

 



Un message d'amour

 


S'il t'arrive parfois de ne plus savoir où tu en es !

Et que tu penses avoir pris le mauvais chemin

Ta question ne restera jamais sans réponse

Car une personne qui t'aime et que tu connais...

Attends que, tu lui pose toi-même la question ?

 

Si, tu n'aimes plus la personne avec qui tu vis ...

Si un jour, tu t'aperçois que tu t'es trompé

Même, si votre relation est une histoire banale

Surtout ne gâche pas ta vie... fuit très loin de lui

"Il vaut mieux être seul que mal accompagné".

 

Si parfois, il t'arrive de te sentir abandonné

Appels vite une personne que tu aimes !

Si, certain soir, tu ne supportes-plus la solitude

Que même au milieu de la foule, tu te sens seul...

Appels la personne qui est restée dans ton cœoeur.

 

Si parfois, il t'arrive d'avoir envie de pleurer

Que tu n'oses le faire devant ceux qui t'entoure

Remémore-toi tes souvenirs d'enfance heureux

Et rappelle-toi de la personne qui te consolait

Alors que tu n'étais encore qu'une enfant.

 

Le jour de ta naissance, lorsque tu t'es mis a pleurer

Rappel-toi de la personne qui t'a consolé ce jour-là ?

Lorsque, tu étais malade et que tu souffrais ...

Rappel-toi, de la personne qui t'a soulagé ce jour-là ?

Son image s'est-elle effacer de ta mémoire ?

 

Souviens-toi... tu lui racontais tous tes chagrins

 Tu l'embrassais en glissant tes bras autour de son cou

Tu lui chuchotais des je t'aime à n'en plus finir

Cette femme t'aime, elle verse des larmes pour toi

Des larmes de Bonheur et parfois de tristesse.

 

Par fierté, tu n'oses dire à cette femme que tu vas mal !

De peur qu'elle s'inquiète, tu t'enfermes dans le silence

Mais chaque silence que tu lui offres, l'a fait souffrir !

Cesse de la faire souffrir ainsi... et dit-lui la vérité !

Essaye de méditer sur les phrases que je viens d'écrire.

 

Si l'image de cette femme, dont je te parle sur mon poème

Ne s'est pas effacer de ta mémoire ni de ton coeœur

C'est parce que, tu as gardé au plus profond de toi

L'amour que tu lui offrais, alors que tu n'étais qu'une enfant !

Etant adulte, donnes-tu toujours ton amour à cette femme ?

 

Depuis que, tu es entré dans le monde des adultes

Lui donnes-tu toujours le même amour qu'autrefois ?

Depuis, combien de temps, ne l'as-tu pas prise dans tes bras ?

Afin de lui dire je t'aime ... je t'aimerais toujours ...

Cet amour a-t-il existé seulement dans ton enfance ?

 

Quand viendra le jour où, tu ne pourras plus dire je t'aime

 Les regrets, les remords, les larmes ne serviront plus à rien ...

Tu auras alors des remords pour ne pas avoir eu le temps

De lui dire je t'aime comme lorsque tu étais enfants

Allez un peu de courage, chaque minute compte dans la vie !

 

J'espère que tu as deviné de qui je veux parler ?

Si, l'image de cette femme ne s'est pas effacer de ton coeur

Cours vite lui dire je t'aime comme on récite un poème

Offrir un je t'aime à sa maman, ça n'a pas de prix

Car lorsqu'on aime une maman c'est pour la vie !  


 

Hélène FIACHETTI-GILIBERTI

 

Ecrit le 18 novembre 2009

(Inséré le 18 novembre 2009)

 

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog

sont la propriété exclusive de leur auteur)


18/11/2009
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres