Coeurdepoemes (Poètesse)

Coeurdepoemes (Poètesse)

Votre enfant

 
Oeuvre de: Marie-France Massé
Cliquez ici : Marie-France Massé
******************
 

J'ai écrit ce poème pour les générations futures

Car il existe beaucoup trop de conflits, entre parents et enfants.

Il arrive parfois que l'on se fâche. Puis, les années passent

et un jour... on s'aperçoit que nos parents ne sont plus de ce monde.

Ce jour-là, malheureusement, il est trop tard pour avoir des remords.

 

 

 

 Votre enfant

 

 

Heureux de connaître enfin sa maman...

Et, pour vous remercier de l'avoir mis au monde

Votre enfant vous a offert son premier cri ...

Il vous a offert un sourire, rien que pour vous...

 

Blottis contre votre ventre, vous avez ressenti

Qu'il avait beaucoup d'amour à vous donner

Et vous, en retour, et en lui prenant la main

Vous lui avez chuchoté un énorme je t'aime.

 

L'amour que vous vous êtes offert, l'un l'autre

A été pour le meilleur et pour le pire ...

Le meilleur de vous-même, que vous lui donnerez

Et le pire... qu'il vous a préparé en silence.

 

Les je t'aime que vous lui avez chuchotez

Et qui a touché son petit cœur de bébé

Tant qu'il était enfant, il ne l'a pas oublié

Le temps a passé et votre enfant a grandi.

 

Une fois entré dans le monde des adultes

Le pire qu'il vous a préparé est arrivé !

Ses je t'aime ont commencé à diminuer

Laissant la place aux grosses contrariétés.

 

Lorsqu'un jour, sans même vous en apercevoir

Les contrariétés, les pleurs et les disputes

On prit le dessus et votre enfant s'en est allé

Il ne vous a plus jamais donné de ses nouvelles.

 

Aujourd'hui, chacun est de son côté

Et personne ne veut faire les premiers pas

Afin de vous revoir et vous réconcilier ...

Et, vous jeter dans les bras l'un l'autre.

 

Les je t'aime qu'il vous eût offert, n'existent plus

Vous n'entendez plus ses pleurs et ses cris

Son amour n'est plus présent à la maison

Celui qu'il vous a offert, durant son enfance.

 

Mais, le jour viendra où, vous fermerez les yeux

Sans que vous ayez revu votre enfant avant de partir

Est-ce que ce jour-là, vous serez prêt à payer très cher

Pour faire renaître votre enfant une seconde fois ?

 

Car vous avez encore besoin de lui dire je t'aime

Comme la première fois où, il s'est blotti dans vos bras

Mais alors, qui de vous deux fera le premier pas ?

Comme le jour où, vous lui avez appris à marcher.

 

 

Hélène FIACHETTI-GILIBERTI

 

 Ecrit le : 21 juillet 2002

(Insérer le 21 juillet 2002)

 

(Les poèmes que vous pouvez lire sur ce blog 
sont la propriété exclusive de leur auteur)

 

 


16/11/2006
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres